<a href="hotesse-d-accueil-ins123.htm" title="H&ocirc;tesse d'Accueil.">Hôtesse d'Accueil.</a> - <a href="protection,-accompagement-ins124.htm" title="Protection, accompagement.">Protection, accompagement.</a> - <a href="alarmes-ins125.htm" title="Alarmes">Alarmes</a> - <a href="abca-securite,-maitre-chien-ins129.htm" title="ABCA s&eacute;curit&eacute;, Ma&icirc;tre chien">ABCA sécurité, Maître chien</a>
Accueil > Les actualités
LES ACTUALITES.

Fusillade à Bruxelles : Salah Abdeslam ne fait pas appel de sa condamnation

Le seul membre des commandos djihadistes encore en vie avait été condamné le 23 avril dernier à 20 ans de prison.

Condamné à 20 ans de prison le mois dernier en Belgique, Salah Abdeslam a décidé de ne pas faire appel. Son avocat Sven Mary a confirmé lundi dans un texto à l’AFP une information annoncée par le quotidien belge La Dernière Heure (DH). « Je confirme », a simplement écrit Me Mary, jugeant « inutile » de commenter davantage la décision du djihadiste âgé de 28 ans. « C’est son choix et je me dois de le respecter », a ajouté l’avocat à la DH.

LIRE AUSSI >Condamné en Belgique, Salah Abdeslam devrait poursuivre sa détention en France

Dernier membre encore en vie des commandos ayant mené les attentats du 13 novembre 2015, Salah Abdeslam et son complice Sofiane Ayari, un djihadiste tunisien de 24 ans, ont été condamnés le 23 avril par le tribunal correctionnel de Bruxelles pour leur participation à une fusillade avec des policiers, survenue dans la capitale belge, trois jours avant leur interpellation dans le quartier de Molenbeek.

 

Sofiane Ayari n’a pas encore annoncé sa décision

La perquisition qui avait déclenché cette fusillade, le 15 mars 2016 dans la commune bruxelloise de Forest, intervenait dans le cadre de l’enquête franco-belge sur le 13 novembre. Quatre policiers avaient été blessés, et un djihadiste algérien tué en couvrant la fuite d’Abdeslam et d’Ayari.

Conformément aux réquisitions du parquet fédéral, ces derniers ont été reconnus coupables de tentatives d’assassinat à caractère terroriste et port d’armes prohibées, et ont écopé de la peine maximale prévue pour les faits jugés. Salah Abdeslam, incarcéré en France, disposait d’un délai d’un mois après le jugement pour interjeter appel, tout comme Sofiane Ayari, dont la décision n’a pas encore été annoncée.

Le jugement avait été rendu le 23 avril en l’absence des deux prévenus, qui n’avaient pas souhaité être extraits de prison. Déjà lors du procès en février, aucun d’eux n’avait voulu s’expliquer sur les faits. Abdeslam avait refusé de comparaître au-delà du premier jour.


Attentat de l’Opéra : le couteau venait de la cuisine familiale

Les policiers n’ont pour l’instant trouvé aucun lien entre l’assaillant du quartier de l’Opéra et la Syrie. Deux jours après l’attaque au couteau qui a fait un mort et quatre blessés samedi soir, l’enquête cherche à déterminer les éventuelles complicités dont a pu bénéficier Khamzat Azimov, l’assaillant de 20 ans d’origine Tchétchène abattu par les forces de l’ordre.

Ce lundi, Abdoul Hakim A., un de ses amis strasbourgeois, également âgé de 20 ans et d’origine Tchétchène, a été transféré au siège de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), à Levallois-Perret. Le jeune homme, qui a fréquenté le même lycée que l’assaillant, avait été interpellé et placé en garde à vue dimanche à Strasbourg.

La garde à vue des parents du djihadiste de l’Opéra qui se déroule à la section antiterroriste de Paris a, elle aussi, été prolongée de vingt-quatre heures. Selon nos informations, les parents se seraient montrés surpris par l’acte terroriste de leur fils qui, selon eux, a quitté le domicile familial à 16 heures, le jour du drame. Pourtant, ils reconnaissent s’être inquiétés lorsque, ne voyant pas revenir leurs fils, ils ont appris qu’une attaque terroriste avait eu lieu dans Paris. Le couteau de cuisine utilisé par leur fils provient de leur maison, il est manquant dans une série de lames.

 

Sept téléphones portables

Abdoul Hakim A., fiché S comme l’assaillant, est apparu en 2016 dans les radars de la DGSI. Son profil était d’ailleurs considéré par les policiers plus inquiétant que celui de Khamzat Azimov. En 2017, les deux hommes avaient été interrogés par les policiers de la Section antiterroriste de Paris pour avoir chacun, contracté, un mariage religieux avec Inès H., une jeune femme radicalisée de Drancy (Seine-Saint-Denis). Cette dernière avait tenté de partir en Syrie en janvier 2017 avant d’être incarcérée pour association de malfaiteurs à visée terroriste, puis remise en liberté sous contrôle judiciaire.

Ce lundi, plusieurs expertises étaient en cours sur les téléphones portables découverts au domicile strasbourgeois d’Abdoul Hakim A. Sept en tout, alors que son téléphone principal n’a pas été retrouvé. Lors de sa garde à vue à Strasbourg, le jeune radicalisé s’est présenté comme « un musulman pratiquant et modéré ». Il a affirmé « ne plus avoir de contacts récents avec Khamat Azimov », ce que les premiers éléments de l’enquête tendraient à démontrer. Et il a «condamné » les attentats.

 


Saint-Denis : un homme abattu dans sa voiture

Le meurtre a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi à Saint-Denis, dans le quartier de la Courtille.

Un homme a été abattu durant la nuit de dimanche à lundi dans la cité de la Courtille, à Saint-Denis. Peu après minuit, rue Jacques Vaché, des riverains préviennent la police après avoir entendu plusieurs coups de feu.

Les policiers se rendent sur les lieux et découvrent un homme grièvement blessé dans une voiture criblée de balles. Une dizaine de douilles de calibre 38 spécial sont retrouvées près de la voiture. Malgré les efforts du Samu, la victime est décédée sur place.

Une rapide enquête de voisinage a permis de comprendre qu’une voiture et un piéton avaient pris la fuite après la fusillade. La brigade criminelle de la police judiciaire parisienne est chargée de mener les investigations.

 

Informations
demande de DEVIS
ABCA Dépot de CV
Copyright 2008 abca-securite.fr - Tous droit réservés - Site réalisé par Arobases
Accueil - Qui sommes nous? - Notre philosophie - Notre Savoir-Faire - Notre réussite - Les actualités - Mentions légales - Contact - Déposer votre CV - Nos références - FAQ - Liens utiles - ADS/APS/SSIAP - Agent de sécurité/Agent de prévention sécurité - Plan du site